Bail commercial : récupérer son local quand le locataire dépose le bilan

Lorsque le locataire de locaux commerciaux est en liquidation judiciaire, plusieurs questions peuvent se poser.

A ce titre, le bailleur peut s'interroger : peut-il mettre fin au contrat de bail ? Quelle procédure doit-il suivre ? Quelles sont les modalités de résiliation d’un bail commercial en cas de liquidation judiciaire du locataire ?

Pour rappel, la procédure de liquidation judiciaire est applicable au débiteur en cessation des paiements dont le redressement est manifestement impossible. Elle est destinée à mettre fin à l'activité de l'entreprise ou à réaliser le patrimoine du débiteur par une cession globale ou séparée de ses droits et de ses biens.

Néanmoins, la procédure collective du locataire n'entraîne pas de plein droit la résiliation du bail commercial en cours.

La résiliation du bail peut survenir à l'initiative du liquidateur (ou de l'administrateur) lorsque celui-ci décide de ne pas continuer le bail : le bail est alors résilié au jour où le bailleur est informé de cette décision. 

La résiliation du bail peut par ailleurs survenir à l'initiative du bailleur lequel pourra demander la résiliation en Justice mais sous des conditions précises.

Lire la suite

CAUTIONNEMENT : Attention au respect du formalisme !

Le cautionnement est une opération très fréquente.

Juridiquement, le cautionnement est un contrat par lequel un garant (la caution) s'engage envers un créancier (par exemple une banque ou un organisme de crédit) à exécuter le paiement dans l'éventualité où le débiteur n'exécuterait pas son obligation de remboursement.

Il s'agit plus précisément d'une sûreté personnelle par laquelle la caution s'engage personnellement à payer le créancier en cas de défaillance du débiteur. 

Le cautionnement est un contrat unilatéral puisque la caution qui s’engage envers le créancier n’attend rien en contrepartie : elle paye purement et simplement la dette d’autrui en cas de défaillance de ce dernier.

Le cautionnement présente par ailleurs un caractère accessoire car la caution ne s'engage que parce que le débiteur principal est obligé envers le créancier en vertu d’un contrat dit "principal".

Le contrat de cautionnement est donc une "opération à risque" pour la caution qui est engagée si le débiteur ne paye pas. C’est pourquoi le législateur a voulu protéger le consommateur et a entouré le cautionnement d’un formalisme important.

Lire la suite

RCS : la tenue d'un blog diffusant de la publicité peut conférer la qualité de commerçant !

Les blogs sont de plus en plus nombreux sur la toile.

Le blog (anglicisme que l'on peut franciser en "blogue") est un carnet web ou site internet utilisé par un "blogueur" pour la publication régulière d'articles à destination des internautes.

Si ces blogs permettaient à l'origine au blogueur de s’exprimer sur des sujets qui l’animent (articles personnels, passions, centres d'intérêts, cuisine etc), ils sont souvent aujourd'hui les vecteurs d'importantes publicités.

Le CCRCS, qui est le "Comité de Coordination du Registre du Commerce et des Sociétés", a récemment rendu un avis très intéressant relatif à la tenue d'un blog diffusant de la publicité obligeant l'immatriculation de la personne physique au Registre du Commerce et des Sociétés dans certaines conditions.

Pour rappel, ce comité veille à l'harmonisation de l'application des dispositions législatives et réglementaires applicables en matière de RCS. Il rend des avis qui sont publiés sur le site internet du Ministère de la Justice.

La question posée au CCRCS était celle de savoir si la tenue, par une personne physique, d’un blog assurant la diffusion de publicités génératrices de revenus lui conférait la qualité de commerçant et l'obligeait en conséquence à s'immatriculer au RCS.

Lire la suite

CONSULTATION : comment se déroule un rendez-vous de consultation auprès de Maître Louise BARGIBANT ?

Le rendez-vous de consultation auprès de Maître Louise BARGIBANT se déroule généralement au sein de son cabinet sis 9 rue des Augustins à Lille (rue perpendiculaire à la rue du Molinel située à deux pas de la gare Lille Flandres).

Néanmoins, ce rendez-vous peut se dérouler dans un autre lieu notamment en entreprise pour le chef d'entreprise, à votre domicile pour le particulier subissant des malfaçons et souhaitant une meilleure visibilité pour l'Avocat etc.

Ce rendez-vous est fixé après un premier contact téléphonique ou mail.

Avant ce rendez-vous, Maître BARGIBANT vous transmettra une "fiche de renseignements" à remplir laquelle permettra d'identifier votre problématique, votre projet ou votre demande d'assistance ou de représentation.

Cette fiche de renseignements donnera un premier aperçu juridique du dossier dans un souci d'efficacité du rendez-vous de consultation.

L'objectif de ce rendez-vous de consultation d'une durée approximative d'une heure est de vous renseigner au mieux sur vos droits, vos obligations et de vous décrire les étapes de votre dossier.

Lire la suite

PROCÉDURE : Un Avocat peut-il plaider dans toute la France ?

La mission de représentation en Justice correspond à l'activité judiciaire (ou encore contentieuse) de l'Avocat.

Il s'agit de la fonction de l'Avocat qui est la plus connue : l'Avocat vous représente pour agir à votre place et en votre nom que vous soyez en demande ou en défense, tant en première instance, qu'en appel, devant toutes les juridictions.

Mais, le client peut-il choisir librement son Avocat sans limitation géographique ? Un Avocat peut-il plaider partout ? Peut-il plaider dans un autre barreau que son barreau d'appartenance ?

Le client peut-il confier son dossier à un Avocat inscrit dans un barreau du Nord de la France pour une affaire qui se tiendra devant un tribunal du Sud de la France ou même d'un DOM-TOM ?

Tout d'abord, il est important de noter que vous êtes libre de choisir votre Avocat. 

Vous pouvez donc choisir votre défenseur et ce, même si vous avez un contrat d'assurance de protection juridique. 

En effet, le contrat d'assurance de protection juridique ne peut porter atteinte au principe du libre choix de l'Avocat par l'assuré posé par l'article L. 127-3 du Code des assurances.

Cette liberté de choix est essentielle car une relation de confiance doit se nouer entre votre Avocat et vous.

Lire la suite

© Louise Bargibant 2021 - Tous droits réservés